Introduction
Présentation
Comment la série a été/est diffusée
Les épisodes de la série
Retrouvez la série en livre, vidéo, audio ou sur votre micro
Présentation
Présente le thème de la série
Tente de faire une analyse rapide de la série
Articles parus dans différents magazines francophones
 
 
Analyse de la série

Angela 15 ans (My so-called life) est une série américaine. Mais pas n'importe quelle série: c'est un chef-d'oeuvre. Ma référence absolue !

En quelques mots, la série raconte le passage de l'enfance à l'adolescence d'une jeune fille, Angela, vue par elle même.
Angela pense, tout à coup, qu'elle doit prendre les choses en main pour faire évoluer sa vie. Elle commence par radicalement changer ses fréquentations: elle va s'éloigner de l'enfant modèle Sharon Cherski pour se rapprocher de Rayanne Graf, jeune file dévergondée.

C'est ce qui est montré dans les toutes premières secondes de la série, ce brusque changement de meilleure amie.

La première influence qu'aura Rayanne sur Angela, sera de lui faire se teindre les cheveux. En Rouge.

Angela: "When Rayanne said my hair was holding me back, she wasn't just talking about my hair. She was talking about my life." ("Quand Rayanne m'a dit que mes cheveux me retenaient en arrière, elle ne parlait pas que de mes cheveux. Elle parlait de ma vie.")

Angela se teint les cheveux chez elle, en compagnie de ses nouveaux amis: Rayanne et Rickie, qui n'est pour l'instant que le meilleur ami de Rayanne. Elle a choisi un moment où sa mère est absente.

Lors du retour de sa mère, Angela s'attend à se que sa mère soit folle de rage, car, bien entendu, elle ne lui avait pas dit qu'elle avait l'intention de se teindre les cheveux. Dans un sens elle attend cette confrontation. Si elle a teint ses cheveux, ce n'est pas seulement pour prouver sa nouvelle identité à ses camarades de classe, c'est aussi pour montrer à ses parents qu'elle d

Dans la scène où Patty (la mère d'Angela) rentre, alors qu'on s'attend a une confrontation violente due à la surprise de Patty, la réaction de la mère est plutot quelconque. Elle semble ne pas trop réagir. Angela sait bien que c'est parcequ'une tension existe déjà entre elle et sa mère. On sait que Patty n'est pas d'accord avec ce qu' a fait Angela, mais plutôt que de lui reprocher tout de suite, elle feint l'indifférence.

Le père, lui, est plutôt complice avec la fille. Jusqu'au jour où il tombe nez à nez avec Angela, sortant de la douche, avec juste une serviette sur son corps. Cela destabilise le père (Graham), qui ne sait plus quoi dire à sa fille.

Angela (voiceover): "The sad truth is, my breasts have come between us." ("La triste vérité est, que ma poitrine est venue se mettre entre nous.")

Il en parle le soir même avec Patty:

Graham: "Tell her not to walk around in a towel. ... Or get her a bigger towel." ("Dis-lui de ne plus déambuler en serviette. ...Ou achete-lui une plus grande serviette.")

Mais l'autre changement d'Angela est plus intérieur. Elle est secrêtement amoureuse d'un garçon, Jordan Catalano.

Etre amoureuse est une chose nouvelle pour elle. Elle ne sait pas comment gérer cette situation. En changeant d'amis elle espère pouvoir se rapprocher du beau Jordan. Et c'est ce qui se produit !

Elle parle de Jordan à Rayanne, en ces mots:

Angela: "Well, either sex or a conversation. Ideally both." ("Et bien, coucher avec lui ou parler avec lui. L'idéal, ce serait les deux.")

Désormais Angela sort, elle va à des soirées, même lorsqu'elle a cours le lendemain, ce qui, evidemment, ne plait pas à sa mère.

Sous ses allures de série bas-de-gamme-pour-ado, comme il en existe tant d'autre, cette série explore la psychologie d'un groupe d'adolescents, mais aussi, - et c'est la une des originalités de la série -, de leurs parents !

C'est rondement mené, parsemé de métaphores intelligentes et surtout, crédible à 100% ! Nous pouvons tous nous identifier à un des personnages de la série, quel que soit le moment.

C'est série n'est pas ce qu'elle à l'air d'être (légère, insignifiante), mais incroyablement profonde. Les personnages ne sont pas des stéréotypes, ils sont réels ! Et c'est bien la le grand sujet du show: la réalité !

Le doublage francais est très correct au niveau des textes, mais comporte un non-sens: la voix de Brian ! En effet, celui ci dans la VF a une voix de prépubère alors qu'il a en réalité une voix grave ! Mine de rien ca change tout le personnage ! Même en excluant cette anectdote, je préconise avec insistance le visionage de la VO: les voix sont toutes absolument excellentes et, surtout, les textes sont très aiguisés et travaillés à la virgule près: référence multiples, petites phrases clés qui deviennent des citations. Et des citations il y en a un paquet !

Même les prises de vues sont importantes. Par exemple dans le pilote, la caméra prend la place de l'appareil photo de Brian. On voit donc ce que Brian regarder. Et qui regarde-t-il ? Angela ! C'est un indice sur l'affection qu'il a pour elle.

Là où la série excelle également, c'est que les relations entre les personnages ne sont pas figées.
Au fur et à mesure des episodes, la place des différent personnages change.
Par exemple au tout début de la série, Rickie n'est que l'ami de Rayanne. Il sera bien plus plus tard.
Toujours au tout début de la série, Angela ne parle plus à Sharon mais uniquement à Rayanne. Plus le temps passe, et plus Angela va s'éloigner de Rayanne et revenir vers Sharon. Cet eloignement puis ce raprochement est une métaphore sur le thème du passage du cap de l'adolescence.

Il existe des tas de métaphores, dans tous les épisodes. La métaphore la plus évidente, que l'on retrouve sur tous les épisodes, est la métaphore de la nourriture.

La nourriture, et l'acte de se nourrir, symbolise la sécurité, l'appartenance au foyer et l'amour de la famille. La nourriture est présente, mangée, ou simplement évoquée dans à peu près toutes les scènes où Rayanne est présente. L'association de Rayanne à la nourriture et sa préocupation envers la nourriture indiquent l'admiration que Rayanne a pour tout ce que la nourriture signifie, - et qui est cruellement absent de sa vie.
Au contraire, les Chases semblent accomplir un rituel à chaque repas. Le pilote montre un dîner chez les Chase, où Angela pense :

Angela (voiceover): "Lately I can't even look at my mother without wanting to stab her repeatedly." ("Depuis peu, je ne peux même plus regarder ma mère sans avoir envie de la poignarder à répétition.")

Plus tard dans la série on verra le petit déjeuner, qui se prend également en famille, mais dont le rituel semble tout de même moins important.

La nourriture semble donc être présente de façon idéale dans la vie d'Angela, qui a donc une famille qui l'aime et qui la supporte. Elle a une vie de famille réelle, contrairement à Rayanne.

L'expression 'mourir de faim' (to starve') est également présente tout au long des épisodes.

La répétition de mots et d'expressions, comme les "hi - hey" ("salut - salut" en francais ou malheuremenet ce rituel ne passe pas), est une technique que la série utilise pour créer des "sous-connexions" emotionnelles et psychologiques entre les personnages qui, sans cela, sembleraient avoir peu de choses en communs.